Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

Hommes ou Femmes

1 Février 2017, 22:31pm

Publié par thebaine

Hommes ou  Femmes

 

On m’avait conviée à un speed dating, trois semaines auparavant.

Et puis, est arrivé le décès brutal du père de mon fils.

J’ai passé une semaine, retenant mes larmes, à soutenir mon fils.

 

Je suis néanmoins venue à cette activité, déguisée en homme.

J’ai rencontré trois femmes, Anaïs, Béatrice, Kéren .

Je leur ai tenu le même discours :

Je ne suis pas venue dans la séduction ;

 

Lors, je célèbrerai, à ma façon, les femmes.

Peu importe que nous soyons femme ou homme,

Nous sommes l’un et l’autre dans le même temps.

En alchimie, et dans la kabbale,

 Le premier Adam ’Adam Kadmon

Etait homme et femme.

L’embryologie scientifique a découvert, ô stupeur,

Que le mâle était une femme inachevée.

Avant qu’un peintre vienne à représenter Dieu

En vieux monsieur barbu,

On vénérait la déesse-mère.

Et puis, le mâle a voulu prendre le pouvoir,

En rabaissant les femmes,

Tout juste bonnes à enfanter,

Mais inaptes à penser, réfléchir et créer.

Il vous a fallu du temps pour reprendre votre place.

 

Vous êtes belle, parce que femme.

Les femmes sont porteuses de vie et d’amour.

Malgré un deuil récent, je suis venue à vous,

Avec mes questionnements.

Aujourd’hui, que savons-nous de la vie et la mort ?

La vie : un rien l’amène

           «             l’anime

            «           la mine

             «        l’emmène

Dit  Raymond  Queneau

Nous ne sommes que poussière, d’étoiles, certes, mais poussière.

Telles des fleurs, nos pétales se fanent et tombent ;

Mais nous avons semé des graines au vent.

 

 

Je parle, comme une âme à une autre âme

J’espère être entendue.

Aujourd’hui, nous sommes deux êtres humains.

Cela seul compte ;

Parlez-moi ainsi que je vous parle,

Sans arrière-pensées, soyons vraies et sincères.

Je vous ai offert et demandé un échange dans le VRAI.

 

 Anaïs m’est apparue agacée, comme si elle perdait son temps.

Béatrice m’a tenu la main,

Et Kéren m’a offert un merveilleux sourire.

Voilà, je suis venue malgré douleur et deuil,

J’ai gagné une main tendue et un sourire éblouissant…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article