Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

ENFANTS cachés de la guerre

31 Août 2014, 12:26pm

Publié par thebaine

 

 

crepuscule.jpg

 

 

"il sentit comme un léger vertige et ne s’aperçût pas que son frère lui tenait la main"Pierre se raccrochait à Mathieu , plus solide que lui …

Pierre était l'aîné , mais le plus sensible ,le plus fragile ...

Ils avaient aujourd'hui treize et quatorze ans .

C'était un jour d' Août 1950.

Une chaude journée orageuse .

Pierre se tenait avec son frère dans le bureau du Père Abbé

en l'abbaye Saint Michel à Font Romeu .

Il y avait le père abbé et le père François ;

Pierre les sentit affectés, tristes ,contrariés ,ténébreux.

 

Un train s’arrêtait à la gare de Font Rome ,une belle femme

rousse en descendit avec un petit sac de voyage .

Elle chercha un taxi ; l’abbaye était dans la campagne .

 

Le père François leur avait racontés une étrange histoire :

Sept ans plus tôt,c'était la guerre en Europe .

.Un couple vint voir le curé ,avec deux enfants malingres ,

égarés dans un monde brutal où la mort rôdait jour et nuit .

Leurs parents les avaient confiés à Mamy Jeanne ,une brave femme .

Une femme tendre et aimante, Pierre l'aimait beaucoup.

Mais après quelques années, deux ou trois , elle mourut.

On les avait amenés dans l'orphelinat de l'abbaye .

Et ,ensembles ,Mathieu et lui ,avaient grandi dans l’orphelinat .

 

- Voilà, mes enfants ,dit le père Abbé vous avez grandi au sein de l’Église,

Voulez vous nous quitter pour une femme qui vous est inconnue ?

Ou préférez vous rester au sein de notre Église...

-Je reste avec vous , répondit Mathieu.

Pierre balbutia quelques mots inaudibles

 

Bien , nous allons pour quelques jours ,vous envoyer ailleurs,

dans une abbaye que je connais ;

lorsque tout se sera calmé , nous viendrons vous chercher .

Vos affaires sont prêtes, vous partez aujourd'hui-même .

 

Les deux adolescents furent poussés dans une voiture qui démarra aussitôt .

Mathieu obéissait tel à un petit soldat .

Pierre , lui, regrettait déjà 

Je me suis laissé entraîné bêtement;pourtant, retrouver ma mère , l'idée était si belle .

Maman, maman ...Je reviendrai vers toi ...

 

L’après-midi, la belle étrangère rousse entra dans le bureau du Père Abbé .

-Bonjour, je suis madame Klein.

je viens chercher mes enfants ,Pierre et Mathieu .

 

-Désolé, madame ,on vous a mal renseignée . Nous n'avons pas d'enfants

ainsi prénommés … Tous les orphelins de guerre sont repartis .

 

-Mes petits ! Mon Dieu …Où sont ils ?

Je les ai tant cherchés, tant espérés …

 

-Madame ,il vous faut chercher ailleurs ; nous compatissons ...Courage ,courage,

Dieu vous guidera ...

Madame Klein ,les larmes aux yeux ,repartit .

 

Je ne les crois pas ,pensait elle, je vais m'accrocher encore et encore ;

Je chercherai ,nous chercherons encore et encore … Mais nous vous trouverons .

 

Le taxi l'amena dans un hôtel de la petite ville .

Elle posa son sac de voyage et referma tristement la porte de sa chambre

d'hôtel derrière elle .

Voir les commentaires

Où vont nos rêves

21 Août 2014, 20:45pm

Publié par thebaine

bulles-6-copie-1.jpg

 

 

 

 

Elle dort .

De sa bouche ,entrouverte ,

Des petites bulles s’échappent .

 

Des bulles irisées …

Bleues,roses, argentées ;

Pétillent,virevoltent,

Jouent avec les vents .

Une musique cristalline

Les accompagne …

 

En chacune d'elles,vibre un signe,

Un mot ou une image.

Curieuse,je me concentre,

L'infini m'attire.

Le bleu profond m'aspire,

Je rétrécis,me micronise,

Me faufile dans une ; bulle ;

 

Découvrirais je Carole,

Tendre cousine,

A travers ses rêves ?

 

Je vole, plane,m'élance

Entre les nuées roses et mauves .

Un long voyage commence,

De lunes en planètes,

De planètes en étoiles,

Pour atteindre une planète en mosaïque

Couleur d'aurore et de vent .

Cet astre est constellé de dômes en verre teinté.

Les bulles convergent , ballet gracieux,

Fusionnent et se glissent dans un dôme argenté .

La musique des sphères nous enveloppe .

 

Carole, où m'as- tu entraînée ?

Aux confins de tes souvenirs et de tes rêves ?

 

La musique s'apaise .

Un monde naît devant moi :

 

La mer immense,odalisque alanguie ...

: Alexandrie,la perle de l'Orient.

Des palais percent les cieux,

Des jardins fleurissent et embaument.

 

Des cris de joie me parviennent,

Des jeunes enfants s'ébattent ;

Une femme brune et ronde

Éclate de rire, son rire emplit la sphère ;

Un serpent se glisse entre deux pierres ,

Un cheval galope au loin, dans le désert .

 

Un escalier en colimaçon m'amène

Dans une immense salle de concert ;

Tu es là,,Carole, avec ton violon,

Éblouissante messagère des dieux !

L'assistance se lève et applaudit .

Un homme est là, dans l'ombre.

 

.Mais ce ne sont pas mes rêves ;

Je me sens intruse.

Je dois quitter ce lieu,

Ses mystères, ses chimères …

 

Je reviens aux pieds de la dormeuse ;

Dans son sommeil, elle sourit

Je soupire de plaisir

.

C'est la nuit ;e sais où iront mes rêves ...

 

bulles-6.jpg

 

Voir les commentaires

Sauver Faust !

14 Août 2014, 19:31pm

Publié par thebaine

 

 

 

En ces temps, vivait là, Faust , un grand savant .

Faust-5.jpg

Il en naît quelques uns sous nos cieux cléments.

 

Faust sentant les ennuis de l'âme ,alla voir Dieu .

Je cherche les secrets de la nature et des cieux .

Dieu refusa:- » l'ignorance n'est pas un drame ,

Que diable ! »assena – t-il à Johann en larmes .

 

Alors ,le Diable s'en vint voir Johann désolé ;

Il savait s'y prendre avec les âmes éplorées

Un pacte de sang , promit à Faust le bonheur …

Jeunesse,amour , connaissances , grandeur .

 

Et Faust rencontra Gretchen âme ,pure et belle ;

Il s'éprit de cette délicate damoiselle ;

Dans une petite chambre sous les toits, ils s'aimèrent ;

D'un amour d'abord timide puis fort et sincère.

 

La mère de Gretchen les surprit ,épouvantée ,

Gretchen la fit tomber, voulant la repousser ,

La Belle, d'un geste maladroit ,tua sa mère ...

Désespérée, Gretchen versa des larmes amères .

 

Le docteur Freud ouvrit,d’un geste lent, la porte .

- Je crois que cette femme est bel et bien morte ,

Mon cher confrère , dit-il, courtois, en s'asseyant

 

Sur un vieux fauteuil avec moult précautions ..

. Dans cette triste mort, ,mon cher , vous n'êtes pour rien ..

Néanmoins, parler de vous serait d'un grand bien .

Chaque âge ,voyez-vous, Faust , a ses plaisirs .

Un temps pour connaître ,,un temps pour vieillir .

Acceptez-le, Faust, et nous pourrons avancer

Sur le long chemin ardu de la vérité.

 

- Satan m'a fait signer ,un pacte de sang .

Le démon a eu raison de mes hésitations,

S'écria Faust ,je ne puis,hélas, m'en défaire .

 

 

Je suis perdu et honteux, vraiment, comment faire .

 

Reprenez vous , cher Faust, n'ayez aucune honte.

-Je me charge du Diable ,avec mon ami Dante 

 

Freud et son ami Dante descendirent aux enfers …

Les deux hommes trouvèrent l'infâme Lucifer ,

Le pacte de sang fut due-ment déchiré ,

Faust se sentit alors, léger et   libéré ;

Dans le même temps, Il vit Gretchen,,dans l'alcôve

S’évanouir en une nébuleuse mauve ...

 

Faust versa une larme «« Gretchen, petite fleur ,

Tu m'as offert quelques pétales de bonheur

En revoyant ces moments passés avec toi, . »

Je vivrai des jours de lumière et de joie ,

 

 

Voir les commentaires

La fête est finie ...

1 Août 2014, 23:33pm

Publié par thebaine

 

les-cavaliers-de-lapocalypse-le-bourget

C'est la fête au château:,

Une merveilleuse garden-party;

Et le temps est si beau,

Dans les jardins ,tout est servi.

 

La grande société du comté

A mis ses plus beaux atours ,

Et l'on commence à picorer

Les plats mijotés avec amour .

 

Soudain, un bruit assourdissant ,

Des éclairs déchirent le ciel  bleu tendre ,

Des bombes chutent violemment

En pluies et déluges de cendres .

 

Un homme échevelé arrive et crie :

La Guerre, la Guerre, la Guerre …

.

Un château dans la vie ,

Juste un jour avant l' enfer .

 

C'est un jour d'Aoüt  ,le premier Août

Le glas sonne et résonne partout .

 

La fête est  finie ;

Hommes et femmes sont à la dérive.

 

La fête est  bien finie ;

Les cavaliers de l'apocalypse arrivent .

 

Voir les commentaires