Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

Les jeux du temps et de Wells

25 Novembre 2014, 18:41pm

Publié par thebaine

Temps la machine de Wells

 

 

3 H.G. WELLS

 

 

 

 

 

Moi ,Herbert George Wells ,je suis aujourd'hui un écrivain reconnu en Angleterre

et dans le monde .

J'ai écrit ,qui ne les connaît ,des romans de SF ,poussé par mes idées socialistes ,

à la recherche d'un monde meilleur .

La machine à remonter le temps ,la guerre des mondes, l'homme invisible

et d'autres essais

sur l'histoire de l'Humanité...

Je suis aussi président du ROYAL COLLEGE OF SCIENCE ASSOCIATION …

Je suis né dans une famille modeste ,et aujourd'hui, je peux dire que j'ai réussi ma vie.

 

J'entreprends un voyage ; 

:une série de conférences est organisée en Europe

,et nous avons fêté hier soir mon départ, au champagne .

Dans le train ,une crise me secoue !

,personne ne le sait ,j'ai des crises d'épilepsie .

Je découvre, redécouvre le Kent de ma jeunesse .

J'ai voyagé dans le temps ,j'ai 14 ans ! Incroyable !

Je suis mince, j'ai tous mes cheveux ,une vraie tignasse .

Je porte des vêtements d'un autre âge .

Ce que j'ai écrit se réalise ! on peut voyager dans le temps ,

passé et futur !

Fabuleux !

J'aperçois le cimetière où ma mère repose ,dieu ait son âme .

Au loin, la maison de mon enfance déchirée ..

Je sais mon chemin.

Je dois apprendre , apprendre ,les sciences .

J'ai des années devant moi pour cultiver mon esprit ..

.Peut on changer l'histoire ?

Peut on vivre deux fois la même histoire ?

Que d'interrogations !

Une vie palpitante m'attend …

Ai-je déjà voyagé dans le temps ,lors d'une crise ?

Est-ce ainsi que m'est venu l'idée du voyage dans le temps ?

Voir les commentaires

Titanic et le temps

25 Novembre 2014, 18:38pm

Publié par thebaine

Titanic-copie-1.jpg

 

LE TITANIC

 

 

Je m'appelle Hélèn Smith

J'habite Southampton .

Je devais prendre le train de Londres pour Birmingham ce matin,

après avoir célébré l'anniversaire de ma petite fille .

Un jour d'orage,avec des éclairs surprenants …

J'ai eu un choc ,me suis retrouvée à Southampton .

Dans un corps d'adolescente ..

Une petite grosse ,j'étais ainsi,

trop bien nourrie.

Je vois l'océan ,ma mère est là,

morte en Avril 1912,sur le Titanic ;

 

ma mère et moi, partions pour New York .

Événement extraordinaire,traverser l'océan sur le plus grand paquebot

Luxe,calme et volupté étaient promis .Nous étions fiers .

Le commandant nous faisait des jolis discours ;

Les repas étaient fastueux ,les soirées dansantes,

dignes des contes de fée .

Notre cabine était accueillante .

Il y eut l'iceberg,un choc terrible !

,les coques ont craqué , la panique saisit les voyageurs

l'eau s'engouffrait partout,... je fus séparée de maman.?Le paquebot s'inclina.

On m'a fait monter dans une chaloupe

j'ai survécu .

 

Aujourd'hui, j'ai 14 ans nous devons embarquer .

-Mamm, j'ai un pressentiment ,il ne faut pas .

 !Hélén, stupid girl ,tu as peur !

…Je m'enfuie;il faut prévenir quelqu'un ,un policier, un marin, le capitaine .

Personne ne m'écoute .

Je vais me cacher dans les docks ,et je pleure ,je sanglote .

Mamm, oh Mamm !

Un officier vient me consoler ,

je lui raconte ; l'officier rit .

-Je surveillerai ce commandant que nous avons ,

plus doué pour les courbettes et les danses que pour la navigation .

viens,ne crains rien,tout ira bien .

Il me prend par la main et m'entraîne sur le pont ,

où ma mère m'attend .

Le 13 Avril ,mon bel officier vient à moi :

Miss,le commandant a accepté de changer le cap !

Il lève la main et entonne :

We are the champion ...

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Simone et le temps

25 Novembre 2014, 18:12pm

Publié par thebaine

 

 

 

 

Elle est à Lyon ,venue pour une conférence .,

une conférence suivie d'un repas bien arrosé .

Elle rentre à Paris retrouver sa famille ,

elle est en retard ,attrape le train de justesse …

C'est un express , elle a une place en première,

c'est bien ,elle peut lire son courrier ,travailler un peu …

Le roulis du train l'endort .

Elle se réveille brutalement ,un coup de frein sans doute .

Tiens, la mer , la baie des Anges ,

elle s'est trompée de train ,celui ci arrive à Nice .

Elle se sent étonnamment en forme ,

a envie de courir dans les escaliers ,les rues de Nice ,

Elle se voit dans une vitrine ,

non ! Impossible !!elle a quinze ans .

Comment est ce possible ?

Ses souvenirs se mêlent et s'entremêlent …

 

-Simone , ma fille , où cours tu si vite ?

Maman, tu m'appelles .

pourtant tu étais morte là-bas ,

dans cette marche de la mort .

Maman ,je vois au loin le cimetière du château

où tu aurais pu dormir en paix …

Tant d'années, mon dieu .

Nous avion traversé ensemble la vie terrible des camps ,

toi,ma sœur et moi …

J'ai survécu , j'étais culottée ,je me suis accrochée ,

et vous avec moi …

 

Elle marche ,et se retrouve devant la maison de son enfance .

Elle sourit, verse une larme .

Simone songe :

Quelle vie fut la mienne !

Quel étrange destin !

CHEVAL-27.jpg

 

 

 

  Quel serait son avenir ?

 

 

 

Et si, et si ...

Simone a quinze ans ,

sa famille peut échapper à la Shoah,

elle court parler à ses parents ,les convaincre de partir .

-L'Amérique,ma fille ? Mais ici, nous ne risquons rien !

Simon supplie,en vain .

Je reste avec eux, se dit-elle ,et nous affronterons ensemble

les terribles événements à venir .

 

 

Et si,et si  ...

 

Simone est convaincante.

Toute la famille ses parents,son frère, sa sœur émigrent à New York.

 

Simone y fait ses études, se marie, fait des enfants, devient une éminente

avocate américaine .Elle travaille avec Beate Klasferd à traquer les

criminels nazis .

 

 

Et si, et si ...

 

Contre l'avis de ses parents ,Simone rejoint la résistance ,elle se bat pour libérer

la France .Après l armistice , elle se met à étudier le droit et science politiques ;

Elle fait la connaissance de Mitterrand qui la consulte souvent , son avenir se dessine au

parti socialiste .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

LA SIXIEME

15 Novembre 2014, 17:36pm

Publié par thebaine

Vague.jpg

 

 

 

 

Quand il y aura la sixième ,

elle viendra, c'est certain,

Beethoven composa bien sa sixième,

après la cinquième ,

nous ferons attention.

 

Prévert disait :

Il ne faut pas laisser les intellectuels

jouer aux allumettes ;

Nous ne laisserons pas les politiques

jouer à la politique .

 

A l'intérieur, nous prendrons une ménagère,

à l'économie, nous mettrons un épicier,

à l'agriculture, nous aurons un paysan,

à la santé, un médecin s'impose .

Au bout de cinq ans en fonction,

Nous les renverrons chez eux,

à leur maison, leur lopin de terre,

leur boutique, leur hôpital,,

comme il se doit .

 

Quand viendra la sixième,

nous veillerons

à ce que la république soit rendue

aux citoyens de la Cité

à hauteur d'Homme,

à noblesse d'Homme,

faite par et pour les citoyens

rêvant d'un avenir meilleur .

 

Voir les commentaires

Ophélie et Rimbaud

12 Novembre 2014, 15:51pm

Publié par thebaine

Ophelie-2-copie-1.jpg

 

 

Tu voulais ,pour célébrer les mots,mon ami ,

évoquer dans le même temps, lumière et folie ,

J'aurai pu conter les aventures insensées

De Nasr'eddin,le fou illuminé ;

Mais un nom dans mon esprit surgit :

Ophélie ,Ophélie , Ophélie ...

Je pensai m'inspirer du tendre Rimbaud,

Mais son poème est si profond, si beau ,

Tel un chant de trouvère au Moyen Âge,

Je ne peux que déposer ici un humble hommage .



_________________________________________

Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélie flotte comme un grand lys
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles...
- On entend dans les bois des tristes chuchotis.

Voici plus de mille ans que toi, triste Ophélie,

Passe, fantôme blanc sur le fleuve noir ;
Voici plus de mille ans que ta douce folie
Murmure à l'oreille d' un Rimbaud sans espoir .

Femme enfant au regard de lune,

Rimbaud était ton frère, enfant rejeté . ;



Le vent soufflant à travers les dunes,

Lui avait parlé tout bas de voyage et de liberté .

A son esprit rêveur venaient d'étranges bruits,

Que son cœur écoutait , adolescent si beau

Dans le silence et les soupirs des nuits

Une litanie vint ensorceler Rimbaud.



Ophélie, je suis la triste Ophélie,

Et toi,mon doux poète Rimbaud,

,Mon double,entends ma nostalgie,

Nos regards se con fondent dans l'eau .

 



Le monde des hommes, barbare,

Te voulut prendre en ses filets .

Alors,la lune,pénétra ton regard ,

Tu devins l'enfant illuminé .

 

 

 

Tu te cachais derrière la folie ,

Tu pleurai et riais ,il fallait feindre ,

Ta vérité passait par la folie ,

Tu tendais les bras pour étreindre ,

La liberté de dire ,de rire.,de vivre ;

Dans les eaux des lacs,des puits,

Tu saisissais ,entre tes délires ,

L'ombre des oracles enfuis .

 

 

 

Ciel,amour,liberté,o pauvre folle ,

Tes rêves,tes visions , ta magie ,

Étranglaient jusqu'à tes paroles ,

Quand , du lac ,une main aimante t'a cueillie ...



Et Rimbaud dit qu'aux rayons des étoiles,

Tu viens chercher la nuit les fleurs que tu aimais,

Et qu'il a vu sur l'eau ,couchée dans ses grands voiles ,

La blanche Ophélie flotter vers l'éternité .

.

 

 

L'humanité n' est pas douce aux illuminés,

Le paradis,leur est promis ,pour les apaiser .

 

Femme-Cleopatre.jpg

 

Arthur Rimbaud



Voir les commentaires

La Narratrice

3 Novembre 2014, 23:15pm

Publié par thebaine

 

625476 10152038486443518 1746703165 n

 

Elle écrivait .

Elle ne savait que regarder, voir,

écouter, entendre ,

et écrire .

C'était son rôle, sa place :

Narratrice.

 

 

Elle habitait une petite planète ,

Sa planète ,E.V.E.

Il y faisait doux ,le ciel était bleu ,dégagé, clair .

 

Il y avait une maison ,un jardin ,

un lac ,une montagne bleue .

Elle se nourrissait de pommes et de fleurs .

Elle pouvait commander de la musique ,

Bach, Mozart,les Beatles,

des humains comme Elle .

 

 

Dans sa maison ,i trônait un ordinateur . :

ses yeux et ses oreilles …

Par son intermédiaire , elle pénétrait les mondes,

jour ou nuit ,peu importait .

Une petite antenne brillante lui permettait

de sonder les âmes humaines.

 

Elle écrivait , se lisait ,se relisait .

Se demandait parfois qui avait accès

à ses écrits ,qui ?

Un empereur, un dieu,

une entité intelligente et insaisissable ?

 

Ohé il y a quelqu'un ?

 

Voir les commentaires

Novembre

1 Novembre 2014, 20:32pm

Publié par thebaine


Novembre, je le sens
Passer dans un frisson .


Il me vit naître pourtant ,
Mais sous d'autres horizons ,


22390993-saint-homme-marche-sur-l-39-eau-en-crue-d-copie-1 Parmi les déserts brûlants ,
Le Hamsin souffle, étrange et violent,
Auprès du Nil nonchalant .

Voir les commentaires

Haïkus de la Bête

1 Novembre 2014, 19:26pm

Publié par thebaine


Mère gît sur le sol,
De ses poignets l e sang coule ;
Flic, floc, le sang goutte.

Je vais voir la Bête
Dans la Villa Olympie,
Octobre, je frissonne .

Parée telle Esther
Allant chez Assuérus,
La lune me chavire .

La Bête me murmure,
Sa belle voix grave m'étourdit,
Une brise m'enveloppe .0312-0143 meditation inmitten der graeber

Voir les commentaires