Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

Mille Jardins

28 Février 2015, 17:35pm

Publié par thebaine

CHEVAL-44.jpg

 

 

 

Il y a un parc de milles  jardins,

Jardins tracés  par la  main de l’homme,

 

Des allées bien dessinées, au sable fin,

Des arbustes la bordent, taillés en dôme.

 

Au centre, apparaît  un petit lac illuminé

Par les reflets d’un soleil  clément.

Là, tout est calme, luxe et volupté.

Tendre pelouse, lierre dormant,

 

Immenses et odorants magnolias,

Ifs et troènes sculptés finement

Pétunias, résédas, roses et lilas,

 Découvrent  une  demeure d’antan.

 

 

Le monde peut bien s’effondrer,

En ces jardins, le roi danse.

La guerre peut tout dévaster,

Nous avons notre havre d'indifférence .

 

 

Voir les commentaires

Histoire d' O

28 Février 2015, 17:30pm

Publié par thebaine

eau-O-ma-soeur.jpg

 

 

Du ventre de la Terre, elle surgit,

Source vive et claire.

Ruisseau, elle rit et chante,

Babille,  gazouille, pétille.

 

Rivière, elle s’élance, traverse  les  montagnes,

Elle glisse, tourbillonne, impose ses volontés ;

Elle susurre ou gronde :

Dis-moi : tu es belle, la plus belle!,

Dis-moï : tu me  grises!,

Dis-moi : je t’aime, je t’aime!,

Ou je te mords, ou je te ronge ;

Ou je cascade, je rugis, je te dévore.

 

Fleuve, elle s’épanouit et envahit,

Langoureuse et  luxurieuse ;

Elle s’étend, s’étire,  se répand,, se divise,

Enlisée dans les sables mouvants ;

 

Delta, elle s’épuise, se perd,

Et vient se noyer dans la mer.

Elle a trouvé le repos; enfin.

Elle est l’immensité, l’éternité et  le néant.

 

 

 

 

Voir les commentaires

vulcania

26 Février 2015, 20:46pm

Publié par thebaine

VOLCAN--5.jpg

 

 

 

 

C’est un pays chaotique et sulfureux.

Ici, trône un  tyrannique  volcan,

Un volcan, toujours en veille, ténébreux .

 

Des nuées planent  sur le cratère ardent.

Magma, coulées de lave, fièvre de la terre,

Fumerolles  rouges, écarlates, flamboyantes,

Toute remue,  bouge,   enfer et colère.

Tout chancelle, nature cruelle et violente.

 

C’est un pays où la vie est âpre et  dure.

Etonnante, une oasis riante   surgit

De derrière les roches, mystère de la nature,

Une oasis cachée, sous la violence  enfouie.

Voir les commentaires

Souvenirs de Chagall

20 Février 2015, 23:06pm

Publié par thebaine

chagall_la_passeggiata_1.jpg

 

 

Dans mon village, il n’y avait pas de curés.

Dans mon «  shetel », l y avait un rabbin :

Rab Spinoza, tel était son nom. Nous, les gamins

Du village  l’appelions Rebbé Spi.

 

Il descendait de Spinoza, le philosophe excommunié

Par les rabbins d’Amsterdam à cause de ses idées du style :

« Dieu est en tout, tout est en Dieu  «.

 

On l’aimait, il était simple et gentil, amoureux de la Nature

.

-Pas grave, si tu ne connais pas bien les prières, l’important

Est de savoir regarder la vie dans tout, les pierres, les plantes,

Les animaux, toutes ces merveilles  créees par l’Eternel.

 

-Pas grave, si tu veux nous quitter pour aller à la ville.

Tu écriras des histoires extraordinaires,

 Deviens ce que tu es,

C’est là ton chemin..

 

Voir les commentaires

Ma France

17 Février 2015, 15:38pm

Publié par thebaine

Monet à Antibes

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu es ma terre,ma pierre, mon foyer,

Tu es mon païs, mon jardin, mon pilier .

 

Nul besoin de drapeau,

J'ai pour moi les Mots .

Je connais tes poètes, tes chanteurs,.

Ta langue et ses saveurs,ses douceurs,

Je connais tes blessures et tes ardeurs.

 

Non,ils ne me font pas peur ,

Ces barbares vomis par l'enfer,

Avec leurs armes de guerre,

 

Bras tendus,, tu m'as accueillie ,

Et moi sans hésiter, ,je t'ai choisie.

Pour le meilleur et pour le pire.

Pour l'avenir,c'est tout dire .

Voir les commentaires

Femmes de KHALED

10 Février 2015, 22:46pm

Publié par thebaine

Femme-Cleopatre.jpg

Femmes-de-Khaled.jpg

Voir les commentaires

Chandeleur ou Chant de l'Ours

5 Février 2015, 10:33am

Publié par thebaine

L-ours.jpg

 

 

 

 

 

C'est l'hiver, le rude hiver,

Le froid règne sur la terre.

Les femmes cousent auprès du feu,

Les hommes, pauvres ou preux,

Ont envie de chasse, de rires,

Envie de femmes, c'est dire ;

Courir jupons quand il gèle,

Il faut, pour ce faire,avoir des ailes

Et s'en aller chercher la Bête,

L'Ours pour y cacher sa tête.

C'est l'Ours, diront ils, on l'a vu,

C'est l'Ours, l'assassin velu !

Tuons la Bête,

Puis nous ferons la fête !

Voir les commentaires

Debout

2 Février 2015, 10:28am

Publié par thebaine

siqueiros1.jpg

 

 

 

 

 

Debout, le poing levé vers la lune,

Le cœur trop tendre, poète,

On te voit, dressé sur la dune,

Hurler dans les fracas de la tempête .

 

Les vagues montent vers toi.

Tu parles et pries devant la mer .

Elle te fascine,en elle tu te vois,

Homme seul, libre et fier  !

 

Le monde dépérit d'envie,de profit .

Tu n'as plus de toit pour t'abriter.

Ici règnent violence et barbarie...

Le pouvoir d'abord et nulle pitié .

 

Tu ris ,tu pleures, tu enrages ,mais tu vis :

« Ils ne m'auront pas ,jamais ,

Je suis debout,même si parfois je plie,

Je suis debout,le poing levé

 

Ils peuvent tout déchirer, tout détruire,

.Je survivrai, je tiendrai la barre ;

Je rebâtirai sur les ruines,un avenir,

Allumerai partout mille phares .

 

Accroché aux étoiles,

Je traverserai les flammes de l'enfer.

Peintre accroché aux toiles,

Je survolerai les mers et les déserts.

 

Je suspendrai les mots les plus beaux,

Lesl plus tendres, les plus vulgaires,

Les mots de Gainsbourg,et Rimbaud,

Les paroles d' Eluards et Baudelaire .

 

J'écrirai ton nom, Liberté,

Sur le ciel, les nuages, les orages,

J'écrirai vos noms ,Égalité,Fraternité,

Debout parmi les Justes et les Sages .

 

Nous irons par les chemins et les vallées,

Hommes et femmes, compagnons,

Nous irons,tous unis,et poing levé,

Fiers et beaux, toujours de l'avant .

 

Nous recréerons patiemment la Terre,

Les fleurs et les oiseaux et les rires renaîtront .

Aux rêves,aux mots, nous redonnerons chair,

Pour nos enfants,et les enfants de nos enfants. »

 

Voir les commentaires

Colombo et Vespucci

1 Février 2015, 23:01pm

Publié par thebaine

Colomb.jpg





L'océan,devant, derrière, partout …
Perdus dans l'immensité,nous attendons …
Nous sommes partis depuis des semaines,
A la suite de Colombo,le mystérieux, l'Amiral.
Il navigue après son rêve :
joindre la Chine par l'Ouest ;
Et nous naviguons  avec lui.

 Nous avons quitté l'Andalousie le 3 Août ,
C'est déjà Octobre ;
l'équipage est tendu ;
où sommes nous ?
Un cri s'élève :
-Des oiseaux ! Grâce à Dieu !
-La terre est proche !

Colombo ne me connaît pas vraiment,
pour lui, je suis un Florentin,Mario Berardi,
un ami du florentin Vespucci.
Amérigo et Christoforo se  sont rencontrés à la cour de France.

En vérité,je suis la maîtresse de Amérigo Vespucci .
Amérigo voulait envoyer un de ses hommes,
j'ai insisté pour partir,moi-même
mon Amérigo est curieux ,il voulait suivre  l'Amiral,
mais n'était pas disponible

.j'étais disponible,pour ma part,
 et ne crains ni la mer,ni les hommes .
  Femme , je dus me déguiser en homme.
La vie à bord est dure ,mais je tiens le coup.

Enfin, dans la nuit du 11 au 12 Octobre,la terre apparaît,
Une terre rouge, violente à la végétation luxuriante..
Terre ! crient les marins,soulagés et épuisés.
Est-ce la Chine ?
Mon Amérigo en doute , pour lui, Colomb se trompe,
Ce sont des Terres Nouvelles …

Les indigènes que nous approchons sont à moitié nus
les femmes vont seins nus ,incroyable !
ils ont une peau cuivrée ,des chevelures d'un noir corbeau.
Ils se montrent souriants et hospitaliers.
Nous échangeons comme nous pouvons,
Mimiques ou gestes.

Amore moi,Ces « naturels » ne ressemblent pas
aux chinois décrits par Marco Polo.
Tu as raison nous avons posé le pied
sur des terres vierges,inexplorées..

Toi aussi, tu voyageras vers ces terres nouvelles,
Tu étudies le trajet  déjà,,

 tu attendras le retour de Colombo ,
tu repartiras avec lui et sans lui  .
Le temps passera ,les voyageurs voyageront,
les explorateurs exploreront

.Et puis,à la gâce de Dieu ,
Colombia  ou América,
L'Histoire tranchera …


.

Voir les commentaires