Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

LIVRE LIBRE

26 Juillet 2015, 12:57pm

Publié par thebaine

Il grave dans la roche

Une ligne ondulée comme la mer,

Une autre levée telle un arbre,

Un point,, oiseau dans le ciel.

Sur une tablette de cire, prend un poinçon,

Naissent le taureau, la mer,

Le serpent, la maison..

Poète, mon ami, taille ta plume d’oie,

Compose un poème à la chandelle..

Adam entame lentement

Une grande aventure,

En passant par la lettre,

Du commencement au Tout..

Il enfile les lettres, les ajuste,,

De là, tout démarre,

En suivant l’aleph, il parcourt l’alphabet.,

Beth, Gimel, daleth,au samekh, le pilier,.

Lettres-symboles hébraïques,

parce que tout est symbole,, il bâtit le Mot..

Il crée les mots pour désigner ce qui est et n’est pas ,

Les déclinera , plein d’amour et de respect,.

Les lettres le conduisent au divin..

.

Il prend des parchemins,,

Les entasse,, les peaufine,,

Il les amasse,, les enlace,,

Il les étire et les aplanit,,

Il les ligature, les coud,,

D'in filet de boyau de mouton,

Il les surfile, les enfile avec soin,

Il les encolle avec délicatesse..

Il les huile et les vernit,

Les recouvre de peau tannée,.

Avec ses mains habiles et son esprit subtil

...

Quand le livre sera sec,

Il posera les premiers mots,,

Mots de Liberté. Mots ailés.;

Il travaille pour ses enfants..;

Demain, ses enfants apprendront

A écrire, traduire, les mots,, lire enfin..

Il dit : Je suis celui qui écrit,

Je vais écrire, crée: :

L'eau,, la Terre,, le Monde,

Le Passé et le Futur ...

Je suis CELUI QUI ÉCRIT,

je suis l'homme libre..

LIVRE LIBRE

Voir les commentaires

Une robe pour l'éternité (cabinet de curosités 4 )

23 Juillet 2015, 17:48pm

Publié par thebaine

Une robe blanche, posée sur un fauteuil , jubila :

Tout le monde me connait,,

comme tout le monde connait la sublime Marilyne..

Le film « sept ans de réflexion « m’a immortalisée..

Marilyne passe au-dessus d’une bouche de métro,

et je m’envole ;Je me retrousse,;

elle est moitié nue et on s’exclame :

-She is the sex symbol, she is wonderful!

Elle était l’ingénue désirable infiniment.;

Mais elle a raté ses rendez-vous avec les hommes.

C’est vrai, elle buvait,

elle noyait son désespoir.

On ne l’aurait pas trouvée morte dans une piscine.

Un peu plus tard,

Debbie Reynolds m’acheta une fortune,

J’étais belle ! C’était normal.

-Moi, qui revêtis Claudette Colbert,en Cléopâtre , dit une autre robe,

dans le film de Cécile B. De Mille,

moi,lamée d'or et de lapis-lazuli,voilée de soie arachnéenne ,

Moi, j’étais fabuleuse,somptueuse,, éblouissante!

…On interrogea le miroir de Sarah Bernhardt

-Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle ?

-Moi, miroir favori de Sara, je suis le meilleur juge.

Une robe est d’abord l’écrin de la féminité.

Alors, je choisis la robe de Marilyne,

Robe corolle pour blanche colombe !

Une robe pour l'éternité (cabinet de curosités 4 )

Voir les commentaires

Anne voyage dans le temps

21 Juillet 2015, 13:36pm

Publié par thebaine

-Anne, petit chat, , que fais-tu ?

-Oh ! Papa, je travaille un peu l’Histoire.

-C’est bien, ma fille, l’Histoire nous fait connaître l’Homme ; son avenir

Se lit dans les strates du temps.

C’est le soir, nous pouvons parler, bouger, vivre.

Deux ans que nous sommes cachés là, deux ans !

Pourquoi est-il difficile à une petite juive de survivre aujourd’hui ;

Hitler a envahi l’Europe,. Mon beau pays, la Hollande souffre..

J’écris un journal, témoignage sur mes jours et mes pensées

d'adolescente hollandaise.

Je m’approche de Peter, il m’attire dans notre coin secret,

Il m’embrasse .La tête me tourne, tout tourne autour de moi ;

Est-ce la faim, est-ce le baiser qui m’emporte ?

Où suis-je ? C’est le soir, mais je ne vois plus Peter

Je me retrouve dans une rue. Un homme âgé est assis sur un banc, il me fait signe.

-Anne ! Anne !

-Monsieur ?

-Dave, je suis Dave .On m’a envoyé te recevoir, petite Annelée.

Nous sommes en 2015, tu as fait un bond de, Soixante-dix ans dans le futur.

, Le monde a bien changé ;

Je vais essayer de répondre aux questions que tu dois te poser.

D'abord, tu fais partie des écrivains les plus célèbres, par ton Journal :

Il est presque aussi vendu que la Bible.

Il n’y a plus de guerre en Europe ;

L’Europe est unie, mais cahin-caha.

La France, l’Allemagne, la Hollande, l’Italie et d’autres pays

Se sont regroupés.

Il n’y a plus d’étoile jaune ; les juifs sont des citoyens

Comme les autres ; plus de racisme,, en principe.;

Il y a des principes, la réalité n’est pas toujours au rendez- vous..

Le Proche-Orient est à feu et à sang ;

.

-Dave, vous allez trop vite !

-Tout s’est accéléré, mon petit chat.

Tu sais, je suis né à Amsterdam en 1944, j’ai 71 ans aujourd’hui.

J’ai été jeune, moi aussi, je suis un artiste, un chanteur, un petit chanteur,

Mais je suis simple j’aime rire, j’aime la musique et les gens !

.Si tu t’appelais Vanina, je t’emporterai du côté de chez Swann.

Je plaisante, ce sont mes chansons.

-Je voulais devenir journaliste !

Tu vas tout me raconter et je l’écrirai.
Mais, suis-je dans un rêve ? Toi, tu as l’air bien réel !

- J’ai rêvé que tu venais à moi, que je te prenais par la main pour te guider.

Alors me voici, il faut suivre ses rêves .Pour ce qui est d’expliquer ton voyage à travers le temps,

Depuis Einstein, nous savons que le temps est une dimension comme les autres. Ainsi,

Tout est possible !

-Si je suis envoyée ici ;par une volonté supérieure, c’est pour réaliser mes souhaits,

Sans doute pour rappeler au monde

Jusqu’ ‘où peuvent nous mener la violence, la haine la mégalomanie.

Guide-moi, Dave, je témoignerai.

Anne voyage dans le temps

Voir les commentaires

Le cabinet des curiosités épisode 3 Reines et mousquetaires

17 Juillet 2015, 18:16pm

Publié par thebaine

  • Elisabeth the Queens, ne m’aimait pas beaucoup. dit le collier, un peu amer.

-, ah ! Sursautèrent les lunettes, Freud se serait régalé avec ton histoire. : Une reine vierge !

La caméra d’Hitchcock susurra :

  • Alfie en aurait fait un super film, mon cher Alfie !

Le chapeau se souleva :

--Si vous saviez ! Cette histoire de ferrets de la reine .Ils nous ont fait

Courir à travers monts et forêts.

-Pablo, ne s’intéressait pas à ces pierres ; c’était bon pour les peintres de jadis

Gloussa le pinceau du maitre.

-Pfut, pfut, émit la cornue alambiquée, Vanité des Vanités !

Petit pinceau, le Picasso te monte à la tête, un peu d’humilité.

Quant à toi, collier, tu crois que la reine ne t’aimait pas, tu te leurrais.

Certes, tu es un peu lourd et envahissant, mais tu étais un symbole,

Le symbole du Pouvoir.

-Ah, ces reines ! Manipulatrices et capricieuses ! Et quand elles tombent

Amoureuses, c’est toute une histoire !

Athos, Portos ? Aramis et mon D’Artagnan en savaient quelque chose.

Ils étaient beaux, ces mousquetaires, quand ils galopaient, ferraillaient,

Buvaient, riaient à gorge déployée. Amitié forte et virile les unissait .

Dumas se réjouissait .

Ils virevoltaient, ,pirouettaient, dansaient de concert .

.

Le cabinet des curiosités  épisode 3 Reines et mousquetaires

Voir les commentaires

Le Perroquet de Jules Verne (cabinet de curiosités 2 )

9 Juillet 2015, 12:58pm

Publié par thebaine

La plume de Jules Verne raconta;

Jues Verne, entre deux livres, parfois,

Dessinait pour, se changer les idées.

C’est ainsi que naquit son perroquet, Diderot ;

D’abord bien sage,

le souffle de son créateur lui donna vie ;

et là, il se mit à voler entre les pages de Jules.

il parlait, il inventait ses voyages extraordinaires.

  • Je suis la réincarnation du grand Diderot et cela me

Réjouit. Je suis ainsi un érudit.

Ecoutez un de mes voyages.

Le Nautilus voguait entre deux eaux,

moi, perché sur l’épaule du capitaine Némo,

je surveillais l’équipage .

-A l’abordage, ventrebleu !

Le capitaine fumait sa pipe, tranquillement.

Soudain, le navire fut pris dans un tourbillon, tanguai, gita,

Dériva en des eaux inconnues.

Et puis.., le grand calme.

Nemo regarda dans le périscope :

-Bizarre, bizarre ! Murmura-t-il .

Le Nautilus remonta, puis émergea.

On ouvrit les écoutilles, je m’élançai dans le ciel nuageux,

Et fonçai vers l’île voisine.

-Cap ’tain, sacrebleu, nous avons remonté le temps !

Je vois Ulysse se battre avec le cyclope !

Le capitaine et ses hommes restèrent sidérés,

Pendant que je volai au secours d’Ulysse.

Je le sauvai, à moi tout seul. !

.

Le Perroquet de Jules Verne (cabinet de curiosités 2 )Le Perroquet de Jules Verne (cabinet de curiosités 2 )

Voir les commentaires

Sorcier noir pour Guérisseuse blanche

5 Juillet 2015, 18:08pm

Publié par thebaine

.

Le pays de France , ’alors, connaissait des jours de ténèbres.

Tu vivais et soignais en Poitou .

Tu étais isolé dans une pauvre cabane, perdue loin de tout.

Les villageois des alentours te craignaient ; Ils disaient de toi :

-c’est un sorcier !

-il jette des sorts sur nos cultures !

-Il perturbe nos enfants !

-Il détourne et attire nos épouses !

Tu laissais dire et continuais tranquille, tes activités :

Cueillette des plantes sous la lune pleine, élaboration de potions et onguents.

On te venait voir pour soigner quelque douleur ou prévenir telle autre.

Il advint que l’on fasse appel à toi pour jeter un sort ;

Un potier pour se venger d’un forgeron ;

Un seigneur pour un poison destiné à l’épouse, devenue gênante.

Tu te laissas tenter par l’or.

Une donzelle voulut faire occire son petit frère, héritier selon la loi ,

Un petiot de six ans. L’enfant s’éteignit .

Des bruits coururent le village.

Les villageois prirent peur pour leurs enfançons.

Ils se groupèrent, prirent la direction de ton logis.

Ils arrivèrent à ta fenêtre, les faux dressées.

Tu pris ta gibecière et t’enfuis.

Tu courus entre buttes et cuvettes dans un cloaque bourbeux .

Tu t’enlisas, avalé par la terre.

Ta vie rencontra sa fin, frère d’hier.

Une fin pour une réincarnation

.Lovée en coeur, je t'attendais.

Je préparais une naissance, dans les dédales du temps :

Sorcier noir pour guérisseuse blanche.

Sorcier noir pour Guérisseuse blanche

Voir les commentaires