Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

Rendez-vous dans l'Orient Express; que la bête meure !

29 Octobre 2016, 08:15am

Publié par thebaine

Rendez-vous dans l'Orient Express; que la bête meure !

 

Agatha, avec un brin de nostalgie,  organisa un voyage sur l' Orient Express,, en octobre  1951

invitant qui devait y participer .

Hitchcoch, la baronne de de Rothshild , Charlie  Chaplin ,

Pierre Dac,Francis Blanche et l' "inconnu" reconnu et retrouvé .

Agatha, Hitchcock et la baronne mirent deux ans pour le retrouver .

Et quelques qutres personnes .

A Budapest un gran cri.

L'inconnu gisait sur un fauteuil , un couteau planté dans la nuque .

Le Commissaire de l'enquête reconnut Agatha .

-Oh, Mrs Christie, quel honneur .

Voulez-vous me prêter assistance ?

- Je ne puis rien vous dire .

Cet homme devait mourir.

Peu importe par qui, demandez pourqoi et comment

à mes amis ici rassemblés 

Pierre  Dac prit la parole ;

-MR  Poirot n’étant pas  là,

Je  vais tenter de le remplacer.

Chacun eut son rôle .

Agatha, vous et Mr Hitchcock et Mme la Baronne,

Avez localisé le prévenu, je le nomme ainsi..

Mr le commissaire

, le couteau est en plastique,

Ce fut une mise en scène .Vérifiez, je vous en prie .

Le prévenu est mort d’une crise cardiaque,

Nous ne sommes pas des assassins,

Mais il faut bien que la bête meure !

Soit il est mort de rire, soit il est mort de peur.

Francis et moi l’avons tourné en bourrique,

Mis face à t un miroir sur lequel était marqué son vrai nom :

Adolphe Rieichmann

J’ai utilisé la méthode de Milton Erickson  le double mind,

De quoi  faire perdre la tête au plus endurci.

Il tomba en catalepsie

Un zest de Charlot, il n’était plus . là

Voir les commentaires

Le masque de fer ,

13 Octobre 2016, 22:52pm

Publié par thebaine

deuxmasques
deuxmasques
deuxmasques

deuxmasques

Je suis Henri ,frère jumeau du roi Louis.

 derrière mon masque de fer ,dans ma prison.

Aucun échange verbal,

une heure de promenade par jour ,

voilà ma vie 

J'eus tout le temps de refaire le monde

je conçus ue nouvelle France .

Je voulais lutter contre l'intolérance,

je voulais que les femmes puissent enfin régner  en France .

 

Un jour de printemps , je reçus une étrange visite:

Ils se présentèrent à moi:

Colbert , le Premier ministre,

Mme de Maintenon,la maîtresse favorite 

le duc de Lauzun et Saint-Mars.

 

- vous devenez le roi de France,

Louis perd la tête

Nous vous menons à Versailles .

Gardez le secret, sire .

 

Ce fut un secret bien gardé par les proches du roi.

Ni les nobles, ni le peuple n'apprirent cette merveilleuse substitution !

D'ailleurs, je renvoyai chez eux  les courtisans . 

Plus de bals, de petits marquis,d'humour vache .

Louis avait tous les pouvoirs, j'en profitai

Je décrète:

Plus de guerre pour les français.

Tolérance pour toutes les religions .

Les femmes ont lesz mêmes droits que les hommes ..

 

Je m'interroge parfois :

et si Louis avait régné d'un long règne,de guerre en guerre, ruinant la France ....

Et si la France,aujourd'hui pays neutre et pacifique comme la Suisse,

avait bataillé ici et là, envahi ses voisins, menée par quelque despote.,

colonisé des terres lointaines, .

Que serait-il advenu de ce beau pays ?

Voir les commentaires

BRITANNICUS ergo sum ,

12 Octobre 2016, 18:34pm

Publié par thebaine

BRITANNICUS  ergo sum ,

Je suis

Tiberius Claudius Caesar Germanicus,

On m'appelle   Britanniicus fils d’empereur, descendant de César .

L’empereur Claude, pour ne pas le nommer..

Mon père a des qualités.:

.ll a su jouer  l'imbécile ,

et a échappé aux meurtres des Julii,

Mais les femmes le mènent par le bout du nez, pauvre père !

Ma belle-mère, Agrippine, nièce de Claude,

a un fils, Néron ;

Elle veut en faire l’héritier de l’empereur..

Alors, Claude l’a adopté, pauvre père !

 

Néron se prend pour un artiste, 

mais chante comme un canard !

Il mérite les pires insultes inventées par le peuple 

  • In cruce figaris                      Va te faire crucifier !
  • Emboliari                       Bouffon !
  •  
  • !
  • Tu nugas es           Tu n’es rien !

La mère et le fils veulent m’assassiner,

Agrippine est meretrix ( putain).

Mais je survivrai, je survivrai!.

je commence par insulter Néron ,j'ai appris ces mots sur les murs de Rome :

  • Mufrius                             Charlatan !
  • Crucis offla           Gibier de potence !
  •  
  • Lumbrice                     Ver de terre !
  • Furcifer             Pendard ! (qui mérite d’être pendu au bout d’une fourche)
  •  
  • Caenum        Ordure ! (Très moderne)
  • Spurca saliva       Salive écœurante ! (mon préféré ! )

Agrippine a  empoisonné mon père.

Elle me retient, tandis que Néron est reconnu empereur.

Je le hais !

Comme dit la plèbe:

  •  
  • Vappa                                   Moins que rien !
  • Scelestus                              Bandit !
  • Caniis es                         tu es un chien 
  • Sane coleuse s                       tu es un vrai couillon !
  • Abi pedicatum                          Va te faire foutre !

Néron organise un repas de pseudo-réconciliation. C’est un piège !!

 

Je vais retrouver ma fiancée, Julie, ma tendre amie.

Celle-ci connait des anciens gladiateurs qu'elle rémunère pour

les taches ingrates.

Ils attendent Néron dans un bois et le tuent.

.

Nul ne peut m’accuser.

Voilà, je suis l’empereur.

Je règne avec sagesse et probité,

Les romains m’adorent.

Je suis heureux à la grâce des dieux ,

Ainsi que le dieu des chrétiens et celui des juifs.

J'aime bien Julie,

mais je vais épouser une petite saxonne.;

Julie restera ma maîtresse ,avec tout mon amour ..

Peut être,  dans mille ans , un empereur régnera

Sur des terres immenses ,

il pourrait descendre de mes enfants.

On l'appellerait : Carolus Magnus, par exemple .

 

Voir les commentaires

Lampédusa, une île entre heur et malheur

12 Octobre 2016, 17:47pm

Publié par thebaine

Lampédusa, une île entre heur et malheur

Hier, îlot méditerranéen perdu dans la mer,

Lampédusa suivait la Sicile .

Hier,était un monastère

Austère, sévère , aride et stérile .

Aujourd'hui, elle offre, asile aux migrants,

Terre d’accueil pour marins échoués d'un soir .

Migrants d'ici et de là, adultes et enfants .,

Marins éperdus de désespoir..

Lampédusa,,

Tu es là,

sous le ciel bas,,

Rochers en amas,,

Refuge sans toit...

Migrants d'Afrique,

Fuyant sur canots archaïques,

Tels nefs antiques,

Aux proues pathétiques. .

,

Voir les commentaires

Colonnette dorique à l'opéra de Nice

5 Octobre 2016, 23:05pm

Publié par thebaine

Colonnette dorique à l'opéra de Nice

 

Je suis une colonnette dorique en marbre ;

On ne me remarque pas sur la façade ouest de, l’Opéra.

Pourtant j’ornai le deuxième OPERA, celui construit sous le roi Charles

Félix de Savoie, par l’architecte Brunati.

L’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, y vint écouter

La Traviata, une belle soirée de Printemps.

Elle me frôla de sa robe en organza vert émeraude, j’en fus toute émue.

Elle aimait le vert, comme elle aimait notre ville.

Nice accueillait artistes et célébrités,

Et notre Opéra les recevait en grande pompe.

J’entends encore les voix célestes qui s’élevaient

Jusques aux cieux.

C’était un plaisir à nul autre pareil !

Des hommes en frac contaient fleurette

Aux belles dames coquettes et charmées.

Je me souviens ce soir de 1883 :

L’Incendie. Des flammes surgissaient de toute part ;

La coupole s’effondra ; on criait : au feu ! au feu !

Les spectateurs fuyaient en hurlant ;

Il ne resta plus rien, que moi.

Le nouvel Opéra fut inauguré en 85,

Sur l’Aïda de Verdi

Et¨ moi, on m’avait inclus dans la façade ouest,

Je suis toujours là, humble colonnette, avec mes souvenirs.

Voir les commentaires