Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

SAFARI EN EGYPTE

18 Octobre 2017, 12:10pm

Publié par thebaine

SAFARI EN EGYPTE

 

Safari, safari, avez-vous dit,

Jamais je n’en ai suivi.

Par contre, j’ai participé à des recherches sur documents,

 Des recherches animalières au sein d’une équipe d’archéologues,

Travaillant à partir de fouilles en Egypte.

Nous étions une belle équipe de français, anglais, allemands,

Equipe dirigée par un égyptien.

Nous avons recherché les animaux déifiés dans l’Egypte  ancienne.

Nous avons confronté les résultats des fouilles dans les temples,

Temple de Karnak, temple d’Hatchepsout, la reine pharaonne, et d’autres.

Et, bien sûr les sépultures des pharaons et des reines.

Travail laborieux, mais passionnant !

Je vais en citer quelques-uns, parmi les plus connus :

 

Hathor ou maison d’Horus

Déesse de l’amour, de la beauté, de la musique, de la maternité, de la joie. ;

Représentée par une vache, mais quelle jolie vache !

Sekhmet, féroce déesse-lionne, la guerrière,

L’autre face d’Hathor.

 

Anubis, dieu à tête de chacal,

Protecteur des tombes et des défunts,

Le gardien du cimetière en quelque sorte.

 

Horus, le faucon, fils d’Isis et Osiris,

 Ennemi de Seth, le traître, l’assassin.

 

Seth, dieu du désert,

Frère et assassin d’Osiris, le traître.

 

Sobek, Dieu-crocodile, maître des eaux.

Important en Egypte, vivant du Nil.

 

Thot, l’ibis, dieu de l’écriture et de la sagesse,

Il est mon préféré, je l’avoue !

On le représente parfois en babouin.

Thot entretient avec moi une relation affectueuse :

Tu es douée pour l’écriture me dit-il, je le sens, laisse ton imagination courir,

Tu verras, elle te mènera loin, les cieux te sont propices.

 

 

Je n’ai pas traversé forêts et déserts,

Je l’ai pas sondé océans et mers,

Simplement l’histoire et l’imaginaire,

Voici, voilà, mes amis, j’espère

Vous avoir porté quelques lumières

 Sans pour autant  vous déplaire.

 

Voir les commentaires

VOYAGE DANS LES ANNEES FOLLES

1 Octobre 2017, 19:06pm

Publié par thebaine

VOYAGE DANS LES ANNEES FOLLES

 

Petit hommage à Poul  Anderson, grand écrivain de science-fiction

 

La patrouille du Temps m’a envoyée en 1923.

Une conspiration se trame pour faire sauter le gouvernement.

En attendant de retrouver mon contact, je vais dans un cabaret

Tout illuminé.

L’ambiance y est folle, ambiance jazzy.

Un orchestre black and white joue des airs américains.

Les femmes sont belles, rutilantes, des plumes dans les cheveux ;

les robes courtes ont libéré les jambes des danseuses endiablées.

On rit, on flirte, on boit, le champagne pétille.

 

Il me semble apercevoir Francis Scott Fitzgerald et sa Zelda.

Ils sont au centre d’un groupe de bambocheurs ;

Zelda mène le jeu, embrassant l’une et l’autre,

Se trémoussant comme l’eut fait Mistinguett.

Le jazz lui va bien, lui met du rouge aux joues, du feu aux yeux.

Une femme proche du couple a un air familier : étrange …

Je suis née, c’est vrai, en 1952, mes grands-parents ont du

Connaitre ces années folles. J’ai encore sous les yeux une photo

Dans laquelle Henriette pose en robe pailletée, portée par des hommes.

Henriette est ma grand-mère maternelle.

 

L’orchestre change de registre, s’amuse à jouer des tangos.

Un homme de belle allure invite Henriette à danser.

Ils arrivent sur la piste, un couple superbe, et glissent sensuellement

Au son du tango argentin. Leurs corps s’enlacent, tels des lianes.

Deux cygnes se cambrent, se penchent, tournent, virent…

Les danseurs s’écartent pour mieux les admirer.

C’est une parade d’amour, l’union de deux amants altiers.

Cet homme, serait-ce mon grand-père ? Je ne sais trop.

La passion les entraine, les enchaîne.

Zelda lève les bras pour applaudir et chanter :

-Mon cœur balance entre jazz et tango…

 

Et moi, je reviens à la réalité,

Mon correspondant m’attend un peu plus loin,

A la Closerie des Lilas, parmi les artistes.

Ma mission d’abord !

Adieu, Henriette, nous nous retrouverons bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

HONORE, HUGUENOT ET HOMME DE MA VIE

13 Septembre 2017, 17:18pm

Publié par thebaine

 HONORE, HUGUENOT ET HOMME DE MA VIE

Vieux compagnon du roi henri   IV, il est resté protestant .Un homme honnête et droit ,

et beau avec ça . Une moustache superbe et des yeux myosotis .

Je le rencontre à la cour: là, tous les hommes ripaillent, s'esclaffent, taquinent les 

servantes accortes, pour ne pas dire plus (les écuries ne sont pas loin )

Mon Honoré de Montbazillac, quand je lui fus présentée, moi, héritière des Médicis, me fit un baise-main délicat; la vieille  reine Médicis  en fut jalouse, même si elle disait  aimer toujours

le roi Henri .

Honoré est un homme cultivé,un érudit. 

Il me plait , je l'aime et ne le crois pas ndifférent; nos yeux se croisent et s'enlacent .

Je le veux pour époux , mais le cher homme est timide .

-Honoré, mon bon, irions-nous faire un tour dans le parc?

-Bien volontiers, ma Mie, je suis tout à vous !

L'affaire est dans le sac !

Voir les commentaires

LUMIERE D EGYPTE

9 Septembre 2017, 17:08pm

Publié par thebaine

LUMIERE D EGYPTE

 

Depuis toujours, je rêvais  de descendre le fleuve Nil,

Je m’embarquai donc sur une felouque fragile.

Partir à la découverte de ce pays millénaire

M’entrainait à admirer oasis, temples et déserts.

 

Je fus alors éblouie par la lumière du couchant,

Jamais spectacle ne fut si prenant,

Du levant au couchant, le ciel me fascinait.

Pureté, douceur, couleurs me touchaient.

Du rose au mauve, somptueuse déclinaison,

Les cieux illuminaient le fleuve lancinant.

Je restai, au gré de notre lent voyage,

En admiration éperdue  des rivages.

 

Ra, dieu solaire, tu m’initias aux mystères

De la création, des ondes premières.

Lumière, merveille des mondes, lumière !

Sur ce frêle bateau, je suis poussière,

Mais par toi, je touche à l’éternité.

Tu créas dans tes lointaines nuées

Les ébauches étoilées de la Vie,

Cette Perspective, encore, me ravit.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

CINEMA ET MAGIE

26 Août 2017, 14:28pm

Publié par thebaine

 CINEMA ET  MAGIE

 

 

Enfants d’Amazonie, je vais vous parler du Cinéma.

Autrefois, vous vous réunissiez pour raconter vos rêves.

Des conteurs vous racontaient des histoires à rire ou à pleurer,

A faire peur ou voyager.

Vos magiciens vous éblouissaient de mille façons.

Le Cinéma, c’est un peu tout ça :

Du rêve, des histoires, de la magie.

 

Au début, le cinéma ne parlait pas, puis

Il a grandi et il a parlé.

 

Les inventeurs de la boîte magiques ’appelaient Lumière !

Joli nom, n’est-ce pas ? qui invite au rêve.

 

Monsieur Méliès était un magicien :

Il raconta l’histoire d’un voyage imaginaire sur la lune.

Mr Griffith raconta la naissance d’une nation, avec cette

Grande guerre en Amérique, la Guerre de Sécession en Amérique.

Plus tard, Autant en emporte le vent y fit entrer une histoire d’Amour.

Mr Walsh fit entrer le conte avec le Voleur de Bagdad.

 

Plus tard encore, MR Charlie Chaplin entra dans ses films,

En Charlot, un homme simple et naïf, drôle et touchant.

Il créa la ruée vers l’or et d’autres films encore.

 

Puis la musique et la danse entrèrent dans les films.,

Avec le chanteur de jazz ou chantons sous la pluie.

 

Les années ont passé, mais partout dans le monde,

Des hommes et des femmes ont mis au monde des films,

Comme on fait des enfants.

Et partout, des hommes, des femmes  et des enfants

se régalent et rêvent grâce à la boîte magique

Inventée par les frères Lumière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

JEANNE , JEANNE !

1 Août 2017, 17:08pm

Publié par thebaine

JEANNE , JEANNE !JEANNE , JEANNE !

Jeanne, madone  du cinéma, tu es belle.

Sourire de dentelle,

Troublantes prunelles, 

Jeanne,  oeuvre d'art, tu  restes eternelle .

Tu ris, tu pleures, tu es libre, tu es  femme,

En toi eclatent  mille flammes.

Le tourbillon de la vie t'entraîne 

De la fête avec Miles Davis,  tu es la reine .

Même si, parfois,  ta mémoire flanche,

Telle une vibrante et farouche dame blanche.

Avec toi vivent  une femme de chambre,

Un ascensceur pour l'echaffaud sombre.

Viva Maria te noue à une Bardot  capricieuse,

Une sorcelllerie t'attache à une  Vanessa délicieuse,

Intense  passionaria, folle ou sage,

Entre Jules et Jim, tu te partages;

Tu avances, modérato cantabile,

Hommes et femmes  t'ont aimée, admirée, vénérée .

Ton visage, ton sourire,ton regard sensuels,

Ta voix composent  le tableau d'une immortelle .

Le monde entier garde ton image

Et te rend un vibrant hommage . 

 

Voir les commentaires

JUPITER ET LA VIERGE

16 Juillet 2017, 18:35pm

Publié par thebaine

JUPITER  ET LA VIERGE

 

Vint un jour où Jupiter, roi des dieux

Se lassa de chasser humaines et déesses ;

Il trouva refuge au bord d’un lac radieux,

Sauvage, arboré, inclinant. à la paresse.

Une toute jeune fille était là, songeuse,

Jupiter ne put résister au flux du désir,

Enfoui en son cœur, mais rivière trompeuse.

La jeune Vierge à peine pubère, voulut fuir.

Jupiter prit sa voix la plus caressante :

Oh ! belle enfant, jamais tant de délicatesse

Ne vint fleurir en ces prés et sentes ;

Laisse un vieil homme admirer avec tendresse

Les merveilles dont la nature t’a dotée !

Curieuse, la jeune fille dévisagea le vieil homme ;

Tu n’es pas si vieux, même pas le front ridé !

Jupiter, amusé, lui offrit une jolie pomme

Et habilement la prit dans ses bras.

Séduite, elle le laissa doucement faire ;

Et, d’un coup d’aile, le dieu l’enleva

Et l’emmena dans son secret repaire.

Amusée, étonnée, séduite fut la donzelle ;

Jupiter à tous les délices l’initia :

Mais la Vierge se révéla rebelle ;

Déçu, Jupiter la changea en mimosa.

Depuis, le vent nous emmène les parfums

 De ces arbres entêtants agrippés aux  collines,

Et nous emporte, enfants du sud méditerranéen

Les souvenirs issus de nos mémoires enfantines .

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

LE MIROIR MAGIQUE de la fée VIVIANE

23 Juin 2017, 12:22pm

Publié par thebaine

LE MIROIR MAGIQUE de la fée VIVIANE

 

 

Allongée sur mon divan, je regarde EXCALIBUR,

Beau film à voir et à revoir.

 

Je bascule dans le couloir du temps.

Je suis LA DAME DU LAC,

Je regarde, scrute mon miroir.

Au-delà de l’espace et du temps

Merlin, mon cher et merveilleux Merlin,

Marche auprès d’un beau jeune homme,

Arthur certainement

Des chevaliers guerroient autour d’eux,

Du sang, des morts, l’anarchie détruit la Grand Bretagne.

Merlin me ressent au fond de lui,

Nous sommes toujours unis par un lien indestructible.

Je murmure, Merlin m’entend…

A travers lui, je veux joindre Arthur.

Arthur, tu vas devenir roi,

Ecoute mes conseils et mes visions !

Morgane sera prés de toi,

Il te faut lui faire confiance.

Respecte les hommes et les femmes

De ce beau pays, tant que tu règneras.

Il deviendra très puissant, dominera les mers,

Dominera le monde !

Un jour, l’Angleterre, on nommera ainsi ton pays,

Un jour, il voudra se couper de l’Europe,

Avec le brex It .

Que tes descendants restent prudents.

Transmet tes valeurs.

Garde-les de cette rupture,

Mon bel Arthur, symbole de l’Unité et de la Paix

Arthur  me répond: je vous ai entendue, Madame,

et suivrai vos conseils .

Merlin, mon éternel complice, me sourit ;

il fait signe à Arthur et l'entraine vers son destin .

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

LE MOT ET L IMAGE un autre écrit

18 Juin 2017, 19:45pm

Publié par thebaine

LE MOT ET L IMAGE un autre écrit

L"image est de la nature du nuage,

Des plages, rivage sauvage,orage, mirage,

Image qui nous invite au rêve, Image

Tendre ou cruelle, folle ou sage.

Le mot vint de l'humanité,

Il vint avec l'alphabet .

Le mot et l'image ont les mêmes racines;

Ils  se joignent et  s'enlacent en  union divine. 

Voir les commentaires

LE MOT ET L IMAGE

7 Juin 2017, 19:33pm

Publié par thebaine

LE MOT ET  L IMAGE

L"image est de la nature du nuage,

Des plages, rivage sauvage,orage, mirage,

Image qui nous invite au rêve, Image

Tendre ou cruelle, folle ou sage.

Klimt nous offre des portraits de couleur,

Evoquant joie,, luxe ou douleur .

Botticcelli avec  ses vierges nous éblouit,

Et Michel Ange par ses corps épanouis  nous ravit .

 

Mais, toi seul, mélancolique et libre  Beaudelaire

Anime de mots cet homme  qui tant  aimait la mer. 

Rimbaud  poète,  tu décris désespoir  et folie .

Sous ta plume , dépérit la triste  Ophélie.

Pour toi, point d'images,

Les vers évoquent  tes naufrages. 

 

La bible écrit:  au début était le verbe...

Les  Prêtres  subliment le verbe, 

Les Philosophes  créent l'abstrait et l'irréel; 

Prêtres et philosophes ont couvert l'image  d'une grande aile. 

Imagiers et peintres, dans leur passion, par grand amour 

Par Humour,redorent l'image,  merveilleux  humour;

Les surréalistes ,jonglent de l'un à l'autre,beau partage .

Magritte, tel un funambule, joue de  mots et  d' images! 

 

Mots et images sont  nés du cerveau  , pair et impair ,

Cerveau double, deux hémisphères,  lunaire ou solaire.

Miroir de vie ,

miroir de l'infini ...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>