Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de thebaine

Serge ,vieille canaille

29 Janvier 2014, 15:03pm

Publié par thebaine

k15987698.jpg

Tu faisais des p’tits trous,

Toujours des p’tits trous,

Toi, l’homme à la tête de chou,

Pianiste sans le  sou.

 

Avec Juliette, tu dansais la Javanaise,

Vous vous aimiez, ne t’en  déplaise ;

Brigitte te donna des ailes,

Tu écrivis des chansons pour elle,

  sexe et moto se mêlaient ;

Elle  t’a quitté, il le fallait.

 

Enfin, Jane croise  ton chemin ;

Amoureux  tu deviens ;

Sea, sexe and Sun  ,

Pour  Melody Nelson.

Tu l’aimes, elle non plus ;

Jane pose, à moitié nue.

Serge, tu es un  fumeur de havane,

Avec une blonde  ,  tu fumes   des gitanes …

 

Gainsbarre  , tu bois , tu écris   ,

Et la France  jubile et applaudit …

Mon ami Serge, vieille canaille,

Adieu, bon vent  , good bye …

74995.jpg

Voir les commentaires

Où sont les beaux sires d'antan ...

24 Janvier 2014, 20:56pm

Publié par thebaine

troubadour

 

Mais où sont les beaux sires d'antan


Charles, doux poète d'Orléans

, François Villon, le truculent,
Et Arthur, roi jeune et fringant,
Lancelot, amoureux de sa reine,
et de son roi pour sa grand ‘peine ...

Merlin, l’enchanteur enchanté,

Envoûté par  Viviane, Dame  des fées.

 

Botticelli, peintre de femmes lumineuses,

Vierges sublimes et amoureuses.

Et tant de peintres immolés,

Sur l’autel   de la Beauté …



Tous vivent en  nos mémoires,
Nés de légendes ou d’Histoire  ..
.
Chantres merveilleux,
Héros mystérieux,
Où sont les beaux sires d'antan ;
Voguent sur le fleuve-temps  ...

Voir les commentaires

Voltaire et le mystère de l'île

24 Janvier 2014, 15:05pm

Publié par thebaine

yves-tanguy-extinction-des-lumieres-inutiles.jpgVoltaire, le grand Voltaire, marche sur les plages de Nice. Il marche et pense, ou rêve peut être … Il regarde la mer, et une île au loin, Sainte Marguerite … L’île d’ un mystère … Il imagine … -------------------------------------------------------------- Une île perdue, un vieux château … Tous les jours, un homme avec un masque de fer Vient longer la mer, suivi de deux malabars, ses geôliers … L’homme, le prisonnier, marche, s’agenouille sur la grève, Joue avec les galets, les algues, des bouts de bois … Il le sait , sa vie finira sur cette île ,seul … Pourquoi n’est-il pas déjà mort ? Il vient regarder tous les jours, l’onde, le ciel, Au loin, une terre, un morceau de France, Où vivent des hommes normaux, libres … Un jour, il décide de laisser aux hommes Hommes de la terre , hommes du futur, Une trace … Petit à petit il rapproche, entasse, colle, Galets, branches de bois, algues, Il écrit des lettres … C H A R L E S D E B O U R B O N . Un de ses geôliers se précipite, en hurlant, Détruit à coups de pied , les lettres Qui giclent dans la mer … - Pas de nom, interdit ! - Le temps passe sur les galets, Le temps, les pluies, les vagues ; Et de vague en vague, Les galets viennent échouer sur la plage de Nice …. ------------------------------------------------------------------------------------ Voltaire marche au bord de la mer, remarque deux galets Qui semblent former un B … Le grand homme sourit : - Je le savais, j’avais raison … - C’était son frère ….

Voir les commentaires

Pluie

19 Janvier 2014, 21:30pm

Publié par thebaine

Pluie de janvier

N’est pas pluie d’été ;

L’une engorge  la terre,

Gonfle les rivières ;

L’autre  nous rafraichit,

Nous comble, nous réjouit,

Après les jours de chaleur,

Et de profonde torpeur

1479069_650857804953017_1805100255_n.jpg

Pluie d’hiver

Nous désespère ;

Sous la pluie d’été,

Nous allons danser …

 

Voir les commentaires

Mon enfant ,ma fille

11 Janvier 2014, 19:10pm

Publié par thebaine

henri-matisse-nu-bleu-copie-1.jpg

Mon enfant, ma fille

Je te pleure,

Je porte le deuil ;

Es tu morte ou vivante ?

Je te pleure …

 

Ma mère, o ma mère  ,

Pourquoi m’avoir abandonnée ?

Je vous cherche  tous les jours …

 

Mon enfant, ma fille,

Dans les fossés de Caylus,

On tua  ton père, mon bel amour ,

 Es-tu morte, ou vivante ?

Je te pleure …

 

Ma mère, o ma mère,

Ma vie est douce,

J’apprends  aussi l’escrime,

Je vous  cherche tous les jours …

 

Mon enfant, ma fille,

On me veut épouser,

On me supplie  et je refuse :

Je porte le deuil,

Je te pleure 

 

Ma mère, o ma mère,

L’Espagne est belle,

Pourtant, je m’enfuis vers Paris,

Je vous cherche tous les jours …

Mon enfant, ma fille,

Il dit t’avoir retrouvée,

De joie je défaille ;

Alors, je serai sienne,

Je ris et je   pleure …

 

Ma mère  o ma mère,

Je vous ai aperçue à l’église :

Que vous êtes belle !

Me reconnaîtrez-vous ?

Malgré cette autre  aventurière …

 

Mon enfant, ma fille,

Un bossu est venu à moi,

Me fait d’étranges révélations.

Cette fille n’est pas mon enfant,

Je t’attends …

 

Mère, o mère,

Le chevalier Lagardère est là,

Il  fait toute la lumière,

Je me blottis dans vos bras,

Je suis à vous …

 

 

 

 

 

 

 

henri-matisse-nu-bleu.jpg

Voir les commentaires

Tels David et Bethsabée

11 Janvier 2014, 11:45am

Publié par thebaine

15743-1.jpg

 

Tels David et Bethsabée,
Aurons une tente en ce jardin,
A l’abri des regards et des nuées,
Vivrons d’ un amour sans fin ….

Des psaumes je composerai pour toi,
De ta lyre, tu joueras avec passion,
Pour aimer, dans l’extase et la joie ;
Ainsi, célèbrerons notre union ;
Homme et femme, serons dieux …

Voir les commentaires

La horde

7 Janvier 2014, 18:17pm

Publié par thebaine

les-cavaliers-de-lapocalypse-le-bourget-copie-1.jpg

Verrai-je un jour déferler

 

Sur la douce France,   éplorée,

 

Les hordes barbares échevelées,

 

 

Derrière Jeanne d’Arc ; chevaucher,

 

La reine Marine,  son fou décoiffé,

 

Son général et son trésorier,

 

Menant une armée

 

De robots désanimés….

 

 

 

Quel monde se prépare  ?

 

Est il trop tard ?

Voir les commentaires